Félins et félidés

Les félins sont des mammifères carnivores. Leurs mâchoires puissantes sont pourvues de canines acérées. Ils sont dotés d’une détente athlétique pour bondir sur leurs proies. Cette courte description fait penser aux grands félins que sont le lion, le tigre ou le léopard et, plus près de nous, le lynx. Pourtant nous côtoyons chaque jour des félins plus petits et à l’allure plus sympathique : les chats. Leur jolie tête ronde, leurs yeux dont les pupilles peuvent se modifier jusqu’à devenir de petites fentes noires verticales au milieu d’iris dorés font de ces animaux les compagnons les plus choyés par nous, les humains.

L’Homme et son ami le chat

L’homme s’est épris de ces petits félins depuis la nuit des temps. On a retrouvé des momies de chat dans les tombes égyptiennes de l’époque des pharaons. Aujourd’hui, il existe un grand nombre de races de chats tant l’animal a évolué au cours des âges. Le chat présente toujours les caractéristiques des félidés : tête ronde, mâchoire de carnivore. Il est digitigrade avec des griffes toujours rétractiles. Certains sont restés à l’état sauvage comme le gros chat des forêts ou le chat des sables.

Mais de nombreuses espèces sont depuis longtemps domestiquées. Si le chat de gouttière reste un spécimen mi sauvage, mi domestique, un grand nombre de minets font le bonheur de beaucoup et en dresser la liste serait bien ennuyeux.

De très nombreux spécimens

Certains affectent un port élégant comme le chat Abyssin. L’Himalayen, joyeux, joueur et espiègle combine les traits du Persan et du Siamois tandis que le Tonkinois accumule la placidité du Burmese et la nervosité du Siamois et son caractère peu sociable.

Les croisements ont abouti à l’obtention d’animaux morphologiquement très différents. Le très affectueux Sphinx, originaire du Canada, avec sa tête longue, son profil anguleux et son corps totalement dépourvu de poils n’en provoque pourtant pas moins des allergies au poil de chat. Presque à l’opposé le chat Angora, connu en Orient depuis au moins 1 000 ans, se pare d’une abondante fourrure.